Lexique

Quick Interim - Lexique - XML, Xpress
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


XML (eXtensible Markup Language) :
Standard du consortium W3C considéré à l'origine comme un langage facilitant la définition, la validation et le partage de différents formats de documents sur le Web. Descendant direct de la norme de description documentaire SGML (Standard generalized markup language),
il suscite aujourd'hui un véritable engouement partout où il est question d'échange et de partage de données. Contrairement à son «frère» HTML (Hyper Text Markup Language), confiné à la seule présentation des informations sur un poste Web, XML s'efforce de leur donner un sens et de les structurer, comme au sein d'une base de données.
On qualifie XML de métalangage : un langage voué à la manipulation des données portant sur le contenu d'un document, et pas uniquement sur son apparence.
Comme leurs acronymes développés l'indiquent, SGML (Standard Generalized Markup Language), XML et HTML (Hyper Text Markup Language) sont de la même famille des"Markup Languages", c'est-à-dire des langages de balisage. XML et HTML sont des applications de SGML. SGML est une norme ISO de structuration des documents textuels. Cette norme permet de "baliser" un document de façon très précise. Ce haut degré de précision, de structuration, de portabilité et de pérennité que permet SGML se paie par une certaine complexité qui a jusqu'à présent, limité l'usage de cette norme à quelques applications particulières. HTML a été développé pour répondre aux besoins spécifiques de la mise en page sur le Web d'informations textuelles (au sein desquelles il est d'ailleurs possible de référencer divers fichiers, par exemple, des images ou du son).
Mais HTML a des limitations (pas de possibilité de véhiculer des informations le type de contenu, c'est-à-dire le sens, des différentes sous parties constitutives d'un texte, lien hypertextes "fragiles"). XML a été inventé pour pallier les faiblesses d'HTML sans qu'il soit besoin d'avoir recours à toute la difficulté de SGML. XML représente une percée technologique importante, il sera très probablement massivement utilisé pour placer sur les rayons des bibliothèques virtuelles de nombreux ouvrages. HTML continuera à être utilisé pour les documents de petite taille (exemple : pages web de présentation d'un organisme, d'une activité, d'un projet). SGML restera cantonné à des applications très pointues.

Xpress® :
Logiciel de mise en page de texte très utilisé dans le monde de la presse écrite.
Edité par Quark.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Exemples de réalisations

L'intérim est dévenu un véritable outil de gestion pour l'entreprise